Principe du jeu

Carcassonne est un jeu de pose de tuiles, où l'on construit le plateau de jeu au cours de la partie. Des points sont attribués en fonction de la taille des combinaisons créées — villes, champs, routes, abbayes.

Le jeu commence avec une seule tuile, les autres étant cachées dans la pioche. Chacun à son tour, les joueurs piochent une tuile et doivent la placer, en respectant les tuiles déjà en place : les villes et les routes ne peuvent être coupées.

Après avoir placé sa tuile, et uniquement à ce moment-là, le joueur peut s'il le souhaite placer un pion, habituellement désigné par le terme meeple(contraction de l'anglais my et people, litt. « mon peuple »), sur une des parties de cette tuile (morceaux de villes ou de champs, tronçons de chemins, abbayes). La ville, le champ, l'abbaye ou le chemin formé par les éléments contigus devient alors la propriété exclusive de ce joueur, et personne, pas même le propriétaire, ne pourra y placer d'autre pion en l'agrandissant par une nouvelle tuile contiguë. Cependant, une nouvelle tuile peut réunir des parties disjointes sur lesquelles il y a déjà des pions. C'est alors le joueur qui y a le plus de pions qui devient le propriétaire de l'ensemble (si les joueurs sont à égalité, le terrain appartient autant à chacun).

Quand une route, une ville ou une abbaye est complétée, son ou ses propriétaires comptent leurs points (chaque tuile a une certaine valeur), et récupèrent leurs pions. Les pions placés sur les champs y restent jusqu'à la fin du jeu.

Le jeu est terminé quand toutes les tuiles ont été placées. On compte alors des points pour les abbayes, les champs, les routes et les villes non complétées.

 

Le jeu a connu un très gros succès, induisant une série d'extensions. Certaines mini extensions sont éditées dans des magazines spécialisés de jeux de société (SpielBox...). La plupart sont disponibles en France, parfois en version d'importation comportant une traduction des règles (les tuiles elles-mêmes ne comportant pas d'indications écrites, elles ne nécessitent pas de traduction). Les extensions reprennent les règles du jeu de base en y apportant quelques modifications.

Carcassonne - La rivière, 2001, Rudolf Ross

mini-extension

Extension gratuite donnée lors de salons, ou dans certains magasins. Cette extension propose de remplacer la tuile de départ par une rivière formée par les joueurs à partir des 12 tuiles fournies. La version américaine distribuée par Rio Grande comprend cette extension. La nouvelle version de base du jeu français contient également cette extension. La réédition 2017 de l'extension "Auberges et Cathédrales" inclut désormais cette mini-extension sans toutefois que cela soit mentionné sur la boîte ou la notice. À savoir que les tuiles présentes sont d'une teinte légèrement plus claire que celles incluses dans la réédition du jeu de base.

 

Carcassonne - L'extension (Auberges et cathédrales), 2002, Klaus-Jürgen Wrede

première extension

Propose des pions permettant de jouer à 6 joueurs (contre 5 dans le jeu de base), et 18 nouvelles tuiles. Les auberges augmentent la valeur des chemins, et les cathédrales augmentent la valeur des villes. En contrepartie, les chemins et villes qui en comportent ne comptent plus aucun point s'ils ne sont pas terminés. L'extension propose également de nouveaux pions - les grands meeples - qui comptent double lors de l'évaluation d'une ville ou d'un pré. Enfin, 6 tuiles pour simplifier la tenue des scores sont inclues dans la boîte.

 

Carcassonne - Marchands et bâtisseurs, 2003, Klaus-Jürgen Wrede

deuxième extension

Extension pour le jeu de base, avec 24 tuiles nouvelles et deux pions spéciaux(un cochon pour améliorer des paysans et un bâtisseur pour jouer deux fois de suite). On trouve des ponts permettant aux routes de se croiser, des portions de villes aux formes parfois bizarres et des produits commerciaux qu'il faut collecter. Elle offre aussi un sac pour piocher les tuiles, l'imprimé au dos ne comportant pas exactement les mêmes coloris selon les extensions.

 

Carcassonne - König & Späher (Roi et éclaireur / Roi & chevalier pillard), 2003, Klaus-Jürgen Wrede

mini-extension partiellement reprise dans la sixième extension

Sept tuiles supplémentaires pour Carcassonne et Cinq tuiles pour Carcassonne à la préhistoire. Le joueur qui construit la plus grande ville devient Roi de Carcassonne, et obtiendra des points supplémentaires à la fin du jeu pour chaque ville terminée. De même, le joueur construisant la plus longue route devient chef des bandits de grand-chemin et obtient des points pour chaque route terminée.

 

Le comte de Carcassonne, 2004, Klaus-Jürgen Wrede

mini-extension reprise dans la sixième extension

Cette mini-extension de 12 tuiles et un pion propose, à l'instar de la rivière, de remplacer la tuile de départ du jeu par d'autres tuiles. Ici, il s'agit de construire une ville fortifiée.

 

Carcassonne - Die Katharer (Les Cathares), 2004, Klaus-Jürgen WredeChristwart Conrad

mini-extension

Quatre nouvelles tuiles montrant des Cathares brisant les murs de la ville, et qui réduisent les points acquis par le joueur pour cette ville. Cette extension a été publiée uniquement dans le journal allemand Spielbox. Les tuiles et les règles en anglais sont disponibles sur le site Board Game Geek.

 

Carcassonne - La rivière II, 2005, Klaus-Jürgen Wrede

mini-extension reprise dans la sixième extension

Cette extension contient 12 nouvelles tuiles de rivière, incluant des éléments des extensions récentes (L'extensionMarchands et architectesDamoiselle & dragon). Ces tuiles sont placées en début de partie pour commencer la construction du territoire avec un schéma un peu plus précis (quoique varié).

 

Carcassonne - Damoiselle et Dragon, 2005, Klaus-Jürgen Wrede

troisième extension

Introduit des éléments d'Heroic fantasy et 30 nouvelles tuiles. Un dragon se déplaçant lors de la sortie de carte spéciale peut éliminer des partisans, une fée permet de se protéger du dragon.

 

  Carcassonne - La tour, 2006, Klaus-Jürgen Wrede

quatrième extension

Contient 18 nouvelles tuiles, 30 pions en bois pour construire des tours pouvant capturer des partisans, et une tour cartonnée servant de distributeur de tuiles.

 

Carcassonne - la mini extension, 2006, Klaus-Jürgen Wrede, Jay Tummelson

mini-extension

Publiée dans le numéro 11 du magazine Games Quarterly.

 

 Carcassonne - Maire et cloîtres (réédité sous le nom Maire et monastères), 2007, Klaus-Jürgen Wrede

cinquième extension

Contient 18 nouvelles tuiles et 12 pions en bois. Des fermes permettent aux joueurs de marquer des points pour des champs sans devoir attendre la fin de la partie. L'abbé permet de forcer le décompte des éléments avoisinants.

 

 Carcassonne - Comte, roi et consorts, 2008, Klaus-Jürgen Wrede

sixième extension

Cette extension regroupe en une boîte 4 mini-extensions dont une inédite :
  • Le comte de Carcassonne
  • La rivière II (voir plus haut)
  • Roi et chevalier pillard : les 7 tuiles pour le jeu de base provenant de Carcassonne - König & Späher
  • Hérétiques et lieux de culte : 5 nouvelles tuiles introduisant les luttes de religion par des conflits d'influence entre lieux de culte et abbayes.

 

 Carcassonne - La Catapulte, 2008, Klaus-Jürgen Wrede

septième extension

Contient 12 nouvelles tuiles, une vraie catapulte et des jetons à catapulter qui apportent beaucoup d'animation au jeu.

 

Carcassonne - the Cult (la Secte), 2008, Klaus-Jürgen Wrede

mini-extension

Contient 5 nouvelles tuiles.

 

Carcassonne - der Tunnel (le Tunnel), 2009, Christwart Conrad

mini-extension

Cette extension a été éditée avec le magazine SpielBox du mois de juin 2009.

 

 Carcassonne - Bazars, Ponts et Forteresses, 2010, Klaus-Jürgen Wrede

huitième extension

Cette extension contient 12 ponts en bois qui augmentent les possibilités de pose de tuile puisqu'ils autorisent les routes, champs à passer au-dessus de certaines tuiles. Douze nouvelles tuiles sont incluses dont 8 avec un bazar mettant des tuiles aux enchères. Les forteresses permettent de tenter de marquer plus de points avec les villes à 2 tuiles car si une autre construction est réalisée près de celle-ci, la forteresse marque les points de celle-ci (une fois seulement).

 

Carcassonne - die Pest (la Peste), 2010, Klaus-Jürgen WredeChristwart Conrad

mini-extension

Cette extension a été éditée avec le magazine SpielBox du mois de juin 2010. Elle contient 6 nouvelles tuiles et des marqueurs permettant d'indiquer les zones touchées par la peste. La peste se répand petit à petit et élimine les pions présents sur les tuiles touchées.

 

Carcassonne - die Kornkreise, 2010, Klaus-Jürgen Wrede

mini-extension

Contient 6 nouvelles tuiles.

 

Carcassonne - le Fantôme, 2011, Klaus-Jürgen Wrede

mini-extension

L'extension est disponible en 6 couleurs différentes dans des petites boîtes en plastique au format des meeples caractéristiques des pions du jeu.

 

Carcassonne - le Festival, 2011, Klaus-Jürgen Wrede

mini-extension

Contient 10 nouvelles tuiles. Elle faisait partie de l'édition spéciale "10e anniversaire" du jeu.

 

Carcassonne - die Schule (l'école), 2011, Klaus-Jürgen Wrede

mini-extension

Contient 2 nouvelles tuiles.

 

Carcassonne - little Buildings (petits Bâtiments), 2012

mini-extension

Publiée dans le numéro de mai 2012 du magazine SpielBox. Elle contient 18 jetons bâtiments.

 

Carcassonne - die Kornkreise II, 2012, Klaus-Jürgen Wrede

mini-extension

Contient 6 nouvelles tuiles, différentes de celles contenues dans l'extension die Kornkreise.

 

Carcassonne - minis extensions, 2012, Klaus-Jürgen Wrede

mini-extension

Ces extensions sont au nombre de 6, contenant chacune 8 tuiles et quelques pièces en bois. Chaque extension a ses propres règles. Une neuvième tuile est présente dans chaque extension, du type de celles de l'extension die Kornkreise.

 

Carcassonne - die Windrosen, 2012, Klaus-Jürgen Wrede

mini-extension

Contient 6 nouvelles tuiles comportant une rose des vents. L'extension était disponible en 2012 et a été publiée dans le magazine Spielbox de mai 2013.

 

 Carcassonne - Moutons et Collines, 2014, Klaus-Jürgen Wrede

neuvième extension

L'Extension Moutons et Collines ajoute les bergers et les moutons qui agissent sur les prés, sauf si un loup est pioché, les collines qui prennent le contrôle des routes et villes, et enfin, les vignobles qui augmentent la valeur des abbayes.
 

Carcassonne - Tous en Piste, 2017, Klaus-Jürgen Wrede

dixième extension

Cette dixième extension ajoute Le Cirque, les Artistes et le Directeur de Cirque. Le style des tuiles est celui des rééditions.

Déroulement d'une partie

1ière vidéo

0:00 - Présentation
0:18 - Matériel
0:51 - But du jeu
1:25 - Mise en place
2:55 - Déroulement du tour de jeu
4:10 - Exemple de pose de tuile
4:52 - Placement partisan
5:40 - Remporter des points de victoire
7:06 - Placer un partisan dans une ville
9:22 - Routes
12:25 - Abbaye
13:26 - Champs 

2ième vidéo

0:39 - Décompte Route
2:32 - Décompte Villes (3:33 - Symbole Bouclier)
4:03 - Abbayes
4:24 - Cas particulier pour les villes (voir note ci-dessous)
5:22 - Fin de jeu
5:41 - Décompte final : Particularité des points
7:28 - Décompte des paysans
10:11 - Résultat
10:30 - Remarque liée aux paysans
11:03 - Conclusion

Merci à Yahndrev 

Notre avis

Carcassonne est de mon point de vue une très belle réalisation qui réconcilie tous types de joueurs (les parents comme leurs enfants, les néophytes comme les joueurs plus expérimentés). Le ressenti ludique est très plaisant, on a l'impression de construire ensemble malgré la concurrence. Les tours de jeu sont vite exécutés, sans temps morts, ce qui conserve un certain dynamisme aux parties. Je joue avec un gain de 3 points pour les villes de 2 tuiles, ce qui amène un peu de stratégie, les joueurs ayant intérêt à construire plus grand. Et chaque joueur a 2 tuiles en main (devant en jouer une seule comme d'habitude), ceci nivelant le hasard et offrant donc un peu de contrôle. Résumons-nous, pour une fois que plaisir ne rime pas avec excédant de calories, ne vous privez en aucun cas !

Les PLUS du jeu

Rejouabilité ( Nombreuses extensions indispensables )

Régles

Simple

Durée (court)

Mise en place

Qualité du matériel

Graphismes

Tactique (un peu)

Les MOINS du jeu

- Répétitif

- Part de hasard

- Pas de stratégie

Découvrez nos jeux

à jouer entre amis ou en famille !

Consultez la liste complète

Caylus

  • Jeu de Gestion
  • 2 à 5 joueurs
  • 12 ans et plus
  • 60 - 150 mn
voir
Age de Pierre

Age de Pierre

  • Jeu de Gestion
  • 2 à 4 joueurs
  • 10 ans et plus
  • 60'
voir
Année du Dragon

Année du Dragon

  • Jeu de Gestion
  • 2 à 5 joueurs
  • 12 ans et plus
  • 70'
voir

Mr.Jack

  • Jeu d'Enigme
  • 2 joueurs
  • 9 ans et plus
  • 30'
voir